DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Valentino Rossi brille à Assen en Moto GP


speed

Valentino Rossi brille à Assen en Moto GP

Valentino Rossi a tout bon à Assen

L’Italien remporte le Grand Prix Moto GP des Pays-Bas, sa 3e victoire de la saison, la 111e de sa carrière.
Lors de cette huitième manche du Championnat du monde, Valentino Rossi a mis fin à une série de quatre victoires consécutives de son grand rival et coéquipier Jorge Lorenzo. L’Espagnol termine 3ème à Assen et se retrouve désormais à 10 points du leader italien.

Parti en pôle position, le pilote Yamaha a mené jusqu‘à sept tours de la fin avant de se faire déborder par la Honda de Marc Marquez.
Toujours dans la roue de l’Espagnol et champion du monde en titre, Valentino Rossi a finalement repris le commandement à trois tours de la fin à l’issue d’un duel spectaculaire entre les deux pilotes. Une victoire sur le fil pour le vétéran italien, leader dans la catégorie reine.

Will Hartog, premier champion néerlandais à Assen

Le Grand Prix des Pays-Bas, une course mythique qui s’est tenue pour la première fois en 1925. Quand la compétition s’ouvre aux meilleurs pilotes de la planète, les talents locaux et les fans néerlandais se crispent. Il faudra attendre 1977 pour qu’un pilote maison s’impose.

Le premier Grand Prix d’Assen ou Dutch TT en 1925 était alors une course annuelle, jusqu‘à son inscription au calendrier des GP à la création du Championnat du Monde en 1949. Mesurant un peu plus de 27 km lorsqu’il accueille ses premières courses moto, le TT d’Assen verra son parcours raccourcir au fur et à mesure des années, jusqu‘à atteindre aujourd’hui 4,542 km .

En 1977, Will Hartog devient le premier Néerlandais à gagner en 500 cc. Suzuki lui propose alors d‘être le coéquipier de Barry Sheen. Au total, il remportera cinq Grands Prix au cours de sa carrière.
Sa grande taille et son penchant pour la couleur blanche lui vaudront le surnom de géant blanc.

Quatre Néerlandais ont réussi à s’imposer à domicile, Paul Lodewijkx en 50cc en 1968, Wil Hartog en 500cc en 1977, Jack Middelburg en 500cc en 1980 et Hans Spaan en 125cc en 1989.

Fin de parcours pour l’Auto GP

L’auto GP ne séduit plus. Anciennement connu sous le nom d’ Euro Formule 3000, puis Euroseries 3000, la discipline n’a jamais été un événement très glamour, elle a pourtant révélé des pilotes comme Felipe Massa ou Romain Grosjean. Cette fois, elle ne révélera plus de nouveaux talents. Ce weekend, elle aurait dû venir sur le circuit Paul Ricard, pour la troisième manche de la saison. Faute d’un nombre suffisant de participants, la discipline est suspendue.

Grosse frayeur pour Gustavo Menezes à Spa-Francorchamps

Lors de l‘étape belge du championnat de Formule 3, le jeune pilote américano-brésilien s’est littéralement envolé lors des essais samedi à Spa-Francorchamps. Plus de peur que de mal, le pilote de 20 ans s’en est sorti indemne.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

speed

F1 : victoire de Rosberg en Autriche, l'année noire de McLaren