DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les Grecs divisés face au référendum


Grèce

Les Grecs divisés face au référendum

Oui ou Non aux réformes économiques proposées par l’Union Européenne, la Banque Centrale Européenne et le FMI : les électeurs grecs se prononcent aujourd’hui sur ce programme technique rejeté par le Premier ministre Alexis Tsipras.

“Je crois que les propositions du gouvernement et celles de la Commission sont similaires” estime une électrice. “Si les gens lisaient en détails, il est facile de comprendre qu’il n’y a aucune différence.”

“Si le “non” l’emporte” dit un jeune homme, “cela sera la preuve qu’il existe une alternative à l’offre de la bureaucratie européenne, à cette recette qui a fait la preuve qu’elle ne convenait pas.”

“Avec ce referendum, le gouvernement nous a mis en grand danger” considère, au contraire, un autre électeur. “Je ne sais pas si le résultat sera très clair et personne ne sait de quoi demain sera fait.”

Pour notre correspondant en Grèce, Konstantinos Tsellos, “les électeurs grecs sont priés de décider alors que l‘économie est asphyxiée. Le “oui” ou le “non” sera sans doute décisif pour l’avenir du pays et peut être aussi pour l’avenir de l’Europe.”

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Jour J pour le référendum en grec