DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Attentat déjoué en France : trois suspects encore en garde-à-vue

Trois jeunes hommes, dont un ancien militaire, soupçonnés d’avoir projeté un attentat contre une installation militaire et la décapitation d’un

Vous lisez:

Attentat déjoué en France : trois suspects encore en garde-à-vue

Taille du texte Aa Aa

Trois jeunes hommes, dont un ancien militaire, soupçonnés d’avoir projeté un attentat contre une installation militaire et la décapitation d’un officier au nom du jihad, sont toujours en garde à vue en France. Ils sont entendus par la Direction générale de la Sécurité intérieure depuis lundi. Le plus jeune suspect âgé de 16 ans aurait été relâché hier soir.
La cible aurait pu être Fort Béar, un centre d’entraînement commando dans les Pyrénées-Orientales, mais rien n’est confirmé.

La révélation de cet attentat déjoué émeut la classe politique française qui polémique sur l’utilité de l’annonce du gouvernement, mais pas du tout ces gens :

Les mesures de sécurité, c’est comme d’habitude. Les gens qui sont décidés à faire du mal ont toujours une longueur d’avance.”

Non, je n’ai pas peur, je n’ai pas peur. Et puis je vis dans le 93, j’ai une communauté cosmopolite autour de moi, les gens sont super sympas, alors je n’ai pas peur, voilà.”

Je pense qu’il est difficile de faire plus en terme de sécurité. Etant donné que ceux qui perpétuent les attentats sont prêts à mourir… Je pense que c’est très difficile de lutter contre ça.”

Dans le cadre du plan vigipirate, l’opération Sentinelle déployée au lendemain des attentats de janvier contre Charlie Hebdo et l’Hyper Casher de Vincennes est toujours en vigueur en France et le restera au moins jusqu‘à janvier 2016. A ce jour, 30 000 policiers, gendarmes et militaires surveillent les sites sensibles.

Avec AFP et Reuters