DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Ku Klux Klan demeure actif aux Etats-Unis

Vous lisez:

Le Ku Klux Klan demeure actif aux Etats-Unis

Taille du texte Aa Aa

On pourrait croire qu’il a disparu plus depuis bien longtemps, et pourtant, le Ku Klux Klan existe toujours aux Etats-Unis. Ils seraient de 2.000 à 3.000 adeptes – contre six millions dans les années 1920 – répartis dans différents groupes, selon des chiffres communiqués par le Southern Poverty Law Center, une association reconnue pour ses travaux de surveillance de l’extrême droite.

Le retrait du drapeau confédéré a suscité la colère des adeptes du Klan

L’organisation espère profiter de la recrudescence des tensions raciales aux Etats-Unis pour sortir de l’ombre. The Loyal White Knights (Les Fidèles Chevaliers Blancs), qui se réclame sur son site web comme le plus grand ‘’Klan’’ en Amérique, appelle à manifester ce samedi à Columbia pour protester contre le retrait du drapeau confédéré des jardins du Capitole de Caroline du Sud. La décision a été approuvée par le Parlement local suite au meurtre de neuf noirs dans une église afro-américaine de Charleston. L’auteur des faits, Dylann Roof, un Américain de 21 ans, est un partisan de la suprématie blanche, le credo historique du Ku Klux Klan.


Un drapeau confédéré sur une ferme privée dans le comté de Carter, dans le Tennessee, où des membres de groupes affiliés au Ku Klux Klan préparent une cérémonie, 4 juillet 2015.

Depuis la volonté du gouverneur de l’Etat de retirer le drapeau confédéré du Parlement – un symbole de racisme pour ses détracteurs, mais un héritage sudiste pour ses partisans – de nombreux blancs américains ‘’inquiets’’ et ‘’en colère’’ seraient venus grossir les rangs des Loyal White Knights, selon l’un des membres du groupe interrogé par le blog d’information américain ThinkProgress. Le Klan serait très actif à travers des réunions, des manifestations ou autres activités comme la distribution de flyers ouvertement racistes. Des clichés pris par le photographe Johnny Milano (ci-dessous) montrent des adeptes d’autres groupes, vêtus de la tenue traditionnelle – grande robe et cagoule pointue – s’adonnant au rituel de la croix incendiée lors de rassemblements privés. Des scènes qui apparaissent aujourd’hui totalement surannées.


Des membres des Nordic Order Knights et des Rebel Brigade Knights, deux groupes affiliés au Ku Klux Klan, brandissent leurs torches aux cris de “ Pour Dieu, pour la famille, pour le pays, pour le Klan’’ lors d’une cérémonie organisée dans le jardin d’un membre, dans le comté de Henry en Virginie, 9 août 2014. REUTERS/Johnny Milano

L’origine du Ku Klux Klan remonte à 150 ans

L’organisation suprématiste blanche est née il y a toujours juste 150 ans sur les ruines de la Guerre de Sécession. Elle est créée par des officiers sudistes hostiles à l’abolition de l’esclavage et aux droits civiques accordés aux noirs. Le Klan va rapidement disparaître avant de renaître durant la Première Guerre mondiale. C’est dans les années 1920 qu’il connaît son apogée. Les violences visent les noirs, mais aussi les immigrants, les catholiques et les Juifs.

On assiste alors à des campagnes de lynchage ou à des actes de torture : corps marqués au fer des lettres « KKK » ou badigeonnés de goudron bouillonnant puis couverts de plumes. Le Klan va s’éteindre à nouveau au moment de la Seconde Guerre mondiale avant de revenir en force, dans les années 1950-1960, en réponse au mouvement des droits civiques. La communauté afro-américaine est alors la cible d’attentats à la bombe, de fusillades ou de manifestations racistes. Dans les décennies suivantes, l’organisation perdra à nouveau de la vigueur. Elle connaît des hauts et des bas, mais ne s’éteint pas. Aujourd’hui, elle perdure secrètement.


Billy Snuffer, le ‘’sorcier impérial’’ des Rebel Brigade Knights, lit le ‘’Kloran’’, le livre du Ku Klux Klan, qui contient notamment des informations sur les procédures cérémoniales.


Des membres des Adirondack Fraternity White Knights, un groupe affilié au Ku Klux Klan, montrent leurs tatouages lors d’une cérémonie de l’illumination de la croix gammée dans le jardin d’un membre dans le comté de Hunt au Texas, 8 novembre 2014.


Un poster d’Hitler dans une maison du comté de Hunt, au Texas, où des membres de groupes affiliés au Ku Klux Klan se rejoignent avant une manifestation, 8 novembre 2014.


Une manifestation anti-KKK devant un tribunal à Rockwall au Texas, 8 Novembre 2014.


Deux membres des Virgil Griffin White Knights posent pour la photo dans le comté de Carter, dans le Tennessee, 4 Juillet 2015.


Jim, membre des Nordic Order Knights, anime une manifestation devant un tribunal à Stuart, en Virginie, 9 août 2014.


Eric, membre des Virgil Griffin White Knights, montre un nœud de pendu dans l’étable d’une ferme privée dans le comté de Carter, Tennessee, 4 juillet 2015.