DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Renaissances : Ben Kingsley et Ryan Reynolds jouent aux apprentis sorciers

Vous lisez:

Renaissances : Ben Kingsley et Ryan Reynolds jouent aux apprentis sorciers

Taille du texte Aa Aa

Après The Fall, Les Immortels ou encore Blanche Neige, le cinéaste Tarsem Singh est de retour avec un thriller SF intitulé Renaissances. L’histoire

Après The Fall, Les Immortels ou encore Blanche Neige, le cinéaste Tarsem Singh est de retour avec un thriller SF intitulé Renaissances.

L’histoire : un richissime homme d’affaires new-yorkais – Ben Kingsley – atteint d’une maladie incurable se voit proposer la vie éternelle par le peu regardant groupe Phénix. Comment ? En transférant son esprit dans un corps de substitution – celui de Ryan Reynolds :

“J’ai trouvé ça intéressant, à savoir cette idée de prendre la conscience de quelqu’un et de la mettre dans une autre enveloppe corporelle et que ça fonctionne. Ces gars avec qui je collabore disent que c’est vraiment de la science, qu’ils travaillent sur des projets plus ou moins similaires. Et là, j’ai carrément flippé.”

Et il n’est pas le seul. Damian – alias Ben Kingsley – finit par découvrir le terrible secret entourant sa métamorphose. La morale est sauve : pas d’impunité pour les apprentis sorciers et pourtant…

“En jouant avec ça, on enfreint juste un million de règles, comme la sélection naturelle, ou la théologie. Mais, d’un autre côté, imaginez aussi que Steve Jobs ait vécu 20 ans de plus, Einstein 30 ou 40 années supplémentaires, s’interroge Ryan Reynolds. Même chose pour les grands esprits, les grands penseurs qui ont tellement apporté à l’humanité. Imaginez tout ce qu’ils auraient encore pu faire s’ils avaient eu une seconde chance. “

Renaissances sortira en France le 29 juillet.