DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le programme européen "Back to school": une réussite en France

Vous lisez:

Le programme européen "Back to school": une réussite en France

Taille du texte Aa Aa

La France participait pour la première fois cette année au programme européen « Back to school / Retour à l’école ». Selon le communiqué du Ministère de l’Éducation nationale, « il s’agit d’une vraie réussite pour une première participation au programme dans une période aussi charnière pour l’Europe.» Selon le même communiqué, « la France se place dans le peloton de tête des États dans lesquels ce programme a connu le plus grand succès.»

Mis en place en 2007 par le gouvernement allemand, lors de sa présidence tournante de l’Union européenne, le dispositif invite des fonctionnaires européens à revenir dans leur ancien établissement scolaire afin de partager avec les jeunes leur expérience au sein des institutions européennes.

Ainsi, pas loin de 270 agents français des institutions européennes se sont pris au jeu. Du 27 avril au 5 juin, plus de 8 000 élèves ont pu échanger avec des anciens élèves travaillant aujourd’hui pour l’Union européenne. Plus de 100 visites ont été organisées dans des établissements scolaires français.

C’est Harlem Désir, le Secrétaire d’état aux Affaires européennes, qui a lancé le programme en se rendant au Lycée Claude Monnet, à Paris, qu’il fréquentait jusqu’à au bac.



Encouragée par le succès de l’initiative, la ministre de l’Education nationale Najat Vallaud-Belkacem a décidé de reconduire le programme en France l’année prochaine en le développant davantage encore comme « moyen de favoriser l’émergence d’une véritable citoyenneté européenne ».


Selon la Commission européenne, qui soutient « Back to school », l’impact du programme sur le rapprochement entre l’UE et ses citoyens n’est pas négligeable. En 2014, 700 fonctionnaires européens ont participé au dispositif, intervenant auprès de 64 000 étudiants dans 21 Etats membres différents.