DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pakistan : mort de Malik Ishaq, chef d'un groupe sanguinaire détestant les chiites

Il était le chef du plus violent groupe armé islamiste anti-chiite du Pakistan. Malik Ishaq a été tué ainsi que ses principaux bras droits lors d’une

Vous lisez:

Pakistan : mort de Malik Ishaq, chef d'un groupe sanguinaire détestant les chiites

Taille du texte Aa Aa

Il était le chef du plus violent groupe armé islamiste anti-chiite du Pakistan. Malik Ishaq a été tué ainsi que ses principaux bras droits lors d’une fusillade avec la police, ont annoncé ce mercredi les autorités pakistanaises.
Le chef de Lashkar-e-Jhangvi avait été arrêté quelques jours auparavant, puis certains de ses partisans ont tenté de le libérer en attaquant le convoi policier dans la ville de Muzaffargarh, selon la version officielle.

Lashkar-e-Jhangvi avait revendiqué plusieurs des attentats les plus sanglants de l’histoire récente du Pakistan, dont deux attaques qui avaient tué près de 200 chiites hazaras à Quetta en 2013.

Selon des témoignages, ce groupe a envoyé des dizaines de combattants au groupe Etat islamique en Irak et en Syrie.

Avec AFP