DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le cap des 2000 migrants morts en Méditerranée a été franchi

C’est un bien triste record : le cap des 2000 migrants morts en Méditteranée a été franchi. Tenter de gagner l’Europe par la mer, n’a jamais été

Vous lisez:

Le cap des 2000 migrants morts en Méditerranée a été franchi

Taille du texte Aa Aa

C’est un bien triste record : le cap des 2000 migrants morts en Méditteranée a été franchi.

Tenter de gagner l’Europe par la mer, n’a jamais été aussi tragique : ce bilan surpasserait déjà, celui de l’année dernière à la même date. Depuis janvier près de 200 000 migrants sont arrivés en Europe, principalement en Grèce et en Italie.

Le canal de Sicile est décrit comme étant l’endroit le plus dangereux pour accoster en Europe.

Flavio di Giacomo, porte-parole de l’Office International des Migrations : “ Les derniers migrants décédés ont été maintenus dans la cale d’un bateau. Ils n’avaient pas d’eau avec eux, et sont morts de soif. Beaucoup de migrants meurent sur les bateaux parce qu’ils sont obligés de se jeter dans la cale du bateau, à côté du moteur. Il n’y a pas de fenêtres. Il est très facile de suffoquer à cause de l’ expiration des fumées du moteur.”

Pour beaucoup de ces migrants, la Grande-Bretagne reste l’objectif final de leur marche vers une vie meilleure. Ce week-end, les garde-côtes italiens ont annoncé avoir secouru près de 1.800 migrants dans les eaux de la Méditerranée. Ils étaient à bord de sept embarcations.

Aujourd’hui 26 pays européens participent à l’opération de surveilance et de sauvetage, Triton, entre la Sicile et les eaux territoriales lybiennes, avec officiellement, un total de 18 navires, 3 avions, et 2 hélicoptères. Son coût : 9 millions d’euros par mois.

L’année dernière 3.500 personnes avaient perdu la vie en tentant la traversée vers l’Europe.