DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'ex-otage française au Yémen Isabelle Prime de retour en France


France

L'ex-otage française au Yémen Isabelle Prime de retour en France

Isabelle Prime, est arrivée vendredi soir en France. Elle a été accueillie a l’aéroport de Villacoublay par le président François Hollande et le ministre des Affaires étrangères.

La jeune femme de trente ans avait été enlevée en février, quelques jours avant la date de son départ, après un séjour de deux ans.

“Ma détention a duré à peu près 5 mois, mais je savais que la France était derrière moi, parce qu’elle n’a jamais lâché aucun de ces compatriotes. Donc je vous remercie. Je vous remercie aussi, les services qui se sont occupés de ma famille et qui se sont occupés de moi à mon arrivée à Oman”, a déclaré la jeune femme.

“Les ressortissants français dans des zones à risque doivent prendre les plus extrêmes précautions et ne pas s’exposer. Il y en a qui sont obligés de le faire, c’est leur mission, mais d’autres doivent être appelés à la prudence”, a rappelé François Hollande.

Au Yémen, les libérations d’otage sont la plupart du temps conditionnées par le versement d’une rançon.

Le président français a simplement insisté sur le rôle d’intermédiaire qu’a joué le Sultanat d’Oman.

Isabelle Prime travaillait pour une société américaine spécialisée dans les programmes de protection sociale. En juin, cette vidéo d’elle avait été diffusée, dans laquelle elle implorait l’aide de la France.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Bangladesh : un blogueur défenseur de la laïcité assassiné à coups de machettes