EventsÉvènementsPodcast
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

L'ex-otage française au Yémen Isabelle Prime de retour en France

L'ex-otage française au Yémen Isabelle Prime de retour en France
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Isabelle Prime, est arrivée vendredi soir en France. Elle a été accueillie a l’aéroport de Villacoublay par le président François Hollande et le

PUBLICITÉ

Isabelle Prime, est arrivée vendredi soir en France. Elle a été accueillie a l’aéroport de Villacoublay par le président François Hollande et le ministre des Affaires étrangères.

La jeune femme de trente ans avait été enlevée en février, quelques jours avant la date de son départ, après un séjour de deux ans.

“Ma détention a duré à peu près 5 mois, mais je savais que la France était derrière moi, parce qu’elle n’a jamais lâché aucun de ces compatriotes. Donc je vous remercie. Je vous remercie aussi, les services qui se sont occupés de ma famille et qui se sont occupés de moi à mon arrivée à Oman”, a déclaré la jeune femme.

“Les ressortissants français dans des zones à risque doivent prendre les plus extrêmes précautions et ne pas s’exposer. Il y en a qui sont obligés de le faire, c’est leur mission, mais d’autres doivent être appelés à la prudence”, a rappelé François Hollande.

Au Yémen, les libérations d’otage sont la plupart du temps conditionnées par le versement d’une rançon.

Le président français a simplement insisté sur le rôle d’intermédiaire qu’a joué le Sultanat d’Oman.

Isabelle Prime travaillait pour une société américaine spécialisée dans les programmes de protection sociale. En juin, cette vidéo d’elle avait été diffusée, dans laquelle elle implorait l’aide de la France.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les rebelles Houthis tirent de nouveaux missiles balistiques en mer Rouge, un pétrolier endommagé

Les rebelles houthis mènent de nouvelles attaques

Une frégate de l'UE a détruit un drone houthi