DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Marc Marquez, roi d'Indianapolis

Bonjour et bienvenue dans Speed. Après une pause de quatre semaines, le championnat du monde de MotoGP est de retour avec le Grand Prix

Vous lisez:

Marc Marquez, roi d'Indianapolis

Taille du texte Aa Aa

Bonjour et bienvenue dans Speed. Après une pause de quatre semaines, le championnat du monde de MotoGP est de retour avec le Grand Prix d’Indianapolis. Les Espagnols ont gagné cinq des sept premières éditions et cette année la tendance semblait se confirmer. La première ligne était 100% espagnole. Que s’est-il passé en course ?

Marquez dominateur à Indianapolis

Marc Marquez est imbattable à Indianapolis. Le double champion du monde en titre vient d’y remporter sa cinquième course de suite, toutes catégories confondues depuis 2011.

Auteur de la pole position, le pilote espagnol prend un bon départ, mais celui de Lorenzo est excellent et lui permet de prendre la tête. Les deux hommes sont bien plus rapides que leurs adversaires et creusent l‘écart. Et ce n’est qu‘à trois tours de l’arrivée que Marquez fait la différence sur son compatriote.

Marc Marquez s’impose finalement avec moins de sept dixièmes d’avance sur Lorenzo. Valentino Rossi, huitième des qualifications, complètent le podium juste devant Dani Pedrosa. Mike Di Meglio prend, lui, la 17e place. Conséquence au classement du championnat du monde : Rossi conserve la tête, mais ne compte plus que neuf points d’avance sur Lorenzo. Marc Marquez occupe, lui, toujours la troisième place. Il est désormais à cinquante-six points de la tête.

Prochain Grand Prix, dimanche, à Brno en République tchèque.

Rossi, premier vainqueur de l’histoire à Indianapolis

Le circuit d’Indianapolis fait partie de l’histoire mais en MotoGP, il n’est présent que depuis 2008. Et chaque pilote savait, à l‘époque, qu’il ne pouvait y avoir qu’un seul vainqueur.

En 2008, Valentino Rossi retrouve les sommets. Quintuple champion du monde entre 2001 et 2005, l’Italien n’a terminé que deuxième et troisième les deux saisons suivantes.

Indianapolis accueille donc pour la première fois un Grand Prix de MotoGP en 2008. Et Valentino Rossi est tout de suite à l’aise sur le circuit américain.

L’Italien signe la pôle position et domine la course. Une course interrompue au 20e tour en raison de la pluie. Rossi s’impose devant Casey Stoner et Chris Vermeulen. Cette saison-là, “Il dottore” gagne neuf Grand Prix et remporte le championnat du monde devant Casey Stoner, avec presque 100 points de plus que l’Australien.

MotoGP contre IndyCar

Comme nous venons de le voir, le MotoGP est encore nouveau dans le sport automobile américain. Quelle meilleure façon de le promouvoir à Indianapolis que d’avoir l’un des meilleurs pilotes face à une voiture d’IndyCar ?

C‘était avant le Grand Prix d’Indianapolis, il y a quelques jours. Dani Pedrosa, pilote de MotoGP, était opposé à Marco Andretti, pilote Indycar.

Une opposition singulière et spectaculaire à la fois. Les deux hommes ont exploité les qualités de leurs bolides. Dans les virages, la voiture d’Andretti a plus d’adhérence et prend le meilleur sur la moto de Pedrosa. En ligne droite, en revanche, l’accélération de la moto fait la différence.

Au final, Pedrosa s’est imposé d’un souffle devant l’Américain.

Speedway : victoire de Kildemand chez lui

C’est la fin de Speed. Nous revenons la semaine prochaine avec les meilleurs moments du Grand Prix de MotoGP de République tchèque. En attendant, nous vous laissons avec les images de la victoire de Peter Kildemand au Grand Prix du Danemark de Speedway.