DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Amnesty International en faveur de la dépénalisation de la prostitution


monde

Amnesty International en faveur de la dépénalisation de la prostitution

La décision contestée d’Amnesty International. L’ONG a décidé de militer désormais pour que les États décriminalisent la prostitution. C’est le résultat du vote de son conseil international qui a eu lieu mardi à Dublin en Irlande, après deux ans de recherches et de débats. Le but : mieux protéger les travailleuses du sexe, souvent marginalisées et victimes de violences.

“La prostitution n’est pas un droit de l’homme, mais les travailleurs du sexe ont des droits de l’homme, explique la déléguée européenne de l’organisation, Gauri Van Gulik. Ils ont droit à la sécurité, à la sécurité sociale, d‘être libérés des trafics et de l’exploitation. C’est ce que nous sommes en train d’essayer de faire avec cette politique”

Amnesty entend dépénaliser non seulement les prostituées, mais aussi leurs clients et leurs proxénètes. Ce qui provoque la colère de nombreuses associations des droits des femmes, notamment sur Twitter, qui estiment que légaliser la prostitution augmenterait l’esclavagisme sexuel.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Venezuela : l'un des principaux opposants politiques libéré de prison