DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Chine : colère et inquiétude, une semaine après la catastrophe de Tianjin

Une semaine après la catastrophe de Tianjin, des dizaines de personnes ont manifesté ce mercredi devant l’hôtel où se tiennent les conférences de

Vous lisez:

Chine : colère et inquiétude, une semaine après la catastrophe de Tianjin

Taille du texte Aa Aa

Une semaine après la catastrophe de Tianjin, des dizaines de personnes ont manifesté ce mercredi devant l’hôtel où se tiennent les conférences de presse officielles. Des manifestants qui réclament des compensations pour faire face à la perte de leur logement. Et comme beaucoup d’habitants de Tianjin, ils s’inquiètent pour leur santé.

“Quand il y a des explosions comme ça, cela entraîne des retombées chimiques dans les environs, commente un des manifestants, M. Zhang. Résultat : on ne veut plus vivre dans ces zones-là, car ce sera trop dangereux pour notre santé, pour celle de nos familles et notamment pour la santé des enfants.”

Promesse de transparence

L’inquiétude est liée à la pluie qui risque de faire réagir les produits chimiques et donc provoquer une contamination de l’air et de l’eau.
Les autorités se veulent rassurantes, soulignant que des contrôles sont effectués en permanence et que si des niveaux excessifs de pollution étaient atteints, alors la population serait immédiatement informée.
Un engagement qui laisse dubitative une partie de l’opinion, le régime chinois étant peu habitué à la transparence dans ce genre de catastrophe.

Le bilan officiel des explosions s‘élèvent à 114 morts. 57 personnes sont toujours portées disparues.

Pour aller plus loin

> La catastrophe de Tianjin en images – à voir ici

> Le coût de la catastrophe : 1,5 milliard de dollars – analyse à lire ici