DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La police macédonienne repousse violemment des réfugiés à sa frontière


Grèce

La police macédonienne repousse violemment des réfugiés à sa frontière

Des heurts ont éclaté ce vendredi matin à la frontière entre la Grèce et l’ex-République yougoslave de Macédoine.
La police a fait usage de gaz lacrymogènes pour disperser les centaines de migrants rassemblés là depuis hier.
Il y aurait plusieurs blessés.

“Ils nous ont tiré dessus, dit un homme en colère, j’en ai été témoin”.

Ces personnes originaires du Moyen-Orient et d’Afrique sont arrivées en Grèce avec pour objectif de rejoindre l’Europe occidentale. Jusque-là, ils accédaient à la ville frontalière de Gevgelija et, de là, ils prenaient le train pour traverser les Balkans.

Mais face à l’afflux massif de réfugiés ces derniers jours, les autorités macédoniennes ont décidé ce jeudi de fermer la frontière sud du pays.
De nombreuses personnes sont ainsi retrouvées bloquées.
D’où les tensions qui ont éclaté ce vendredi matin.

- avec agences

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Regain de tensions entre les deux Corées