DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Mondiaux d'athlétisme de Pékin : Farah toujours en or sur 10 000 m


Sport

Mondiaux d'athlétisme de Pékin : Farah toujours en or sur 10 000 m

Le Britannique Mo Farah a conservé son titre du 10 000 m aux Mondiaux d’athlétisme de Pékin. Il devient par là même le premier coureur de demi-fond long à conquérir six titres olympiques et mondiaux consécutivement. Il devance un trio de Kényans, qui avaient tenté une course d‘équipe pour le déstabiliser. En vain donc. Il a, comme à son habitude, fait la différence dans le dernier tour. Doté d’une vitesse supérieure à ses adversaires, Farah détient également le titre olympique du 5 000 m et le record d’Europe du 1500 m.

L’Erythréen Ghirmay Ghebreslassie a remporté le marathon. A 19 ans,
il est le plus jeune vainqueur de cette épreuve dans un championnat du monde. Il devance l’Ethiopien Yemane Tsegay et l’Ougandais Solomon Mutai. Les Kényans, qui partaient favoris, se sont effrondrés.
Le recordman du monde, Dennis Kimetto, a même abandonné.

L’Allemande Christina Schwanitz a été sacrée au lancer du poids, avec un jet à 20,37 m. Elle a profité de l’absence de la Néo-Zélandaise Valerie Adams, sacrées lors des quatre précédentes éditions.

Enfin, le Jamaïcain Usain Bolt s’est tranquillement qualifié pour les demi-finales du 100 m, en 9 secondes et 96 centièmes. L’Américain Justin Gatlin réalise le meilleur temps des séries, en 9’83. Le Français
Jimmy Vicaut a remporté sa série, en 9’92. La finale se dispute dimanche à 15h15 heure française.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Sport

Le Français Rolland en tête des Winter Games