DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Un bain de sang évité dans un Thalys Amsterdam-Paris grâce à des militaires américains héroïques


France

Un bain de sang évité dans un Thalys Amsterdam-Paris grâce à des militaires américains héroïques

D’après l’enquête anti-terroriste ouverte en France, un homme lourdement armé a ouvert le feu hier en fin d’après-midi dans un train à grande vitesse avant d‘être maîtrisé par plusieurs passagers dont trois Américains, notamment deux soldats et un britannique.

Le comportement douteux du suspect avait éveillé les soupçons des agents du train lorsque ce dernier s’est enfermé dans les toilettes. A sa sortie, il a été maîtrisé par différentes personnes et il en a alors blessé deux, un militaire américain par balles grièvement et un jeune britannique à l’arme blanche.

Trois des héros ont été décorés par le maire d’Arras notamment Chris Norman, un Britannique qui se dit “soulagé que personne n’ait été tué et qu’aucun carnage n’ait eu lieu”.

Anthony Sadler, étudiant américain en dernière année à l’Université n’en revient pas. “Il était venu voir des amis pour son premier voyage en Europe et nous avons arrêté un terroriste, c’est fou”. dit-il.

Le tireur présumé a lui été interpellé en gare d’Arras et placé en garde à vue dès hier. D’après les premiers éléments d’enquête : il serait âgé de 26 ans, marocain ou d’origine marocaine et faisait l’objet d’une fiche des services de renseignements français après des informations collectées par leurs confrères espagnols. Le suspect ayant résidé en Espagne pendant un an. Son identité était toutefois en cours de vérification.

Le ministre français de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve s’est rendu sur les lieux dès hier soir. “je tiens avec le président de la République, le Premier Ministre à exprimer à ces deux passagers américains qui ont été particulièrement courageux, qui ont vraiment fait montre d’une grande bravoure dans des circonstances extrêmement difficiles, toute notre gratitude et notre reconnaissance et notre admiration pour le sang-froid dont ils ont témoigné et sans lequel nous aurions peut-être été confronté à un drame terrible”.

Félicitations également du président américain Barack Obama.

Le Premier ministre belge Charles Michel a condamné une “attaque terroriste” et il s’est entretenu avec le président François Hollande pour convenir d’une “coopération étroite dans l’enquête”.

Lors de la fusillade, il y avait 554 passagers à bord, selon la SNCF. Une prise en charge psychologique a été mise en place ainsi que des moyens pour évacuer les passagers.

Par ailleurs, l’acteur français Jean-Hugues Anglade qui se trouvait dans le train a été légèrement blessé en “tentant d’actionner le signal d’alarme”, selon un porte-parole de la SNCF.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Royaume-Uni : l'artiste Banksy a ouvert son parc lugubre et subversif