DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Etats-Unis : la chaîne WDBJ7 rend hommage à ses deux reporters tués en direct

Vous lisez:

Etats-Unis : la chaîne WDBJ7 rend hommage à ses deux reporters tués en direct

Taille du texte Aa Aa

La chaîne de télévision locale de Roanoke, en Virginie, a observé ce jeudi une minute de silence en hommage à ses deux reporters, tués par balles, la veille, alors qu’ils effectuaient une interview en direct à la télévision.

Le meurtrier, un ex-employé de la chaîne, s’est suicidé. Il avait auparavant tiré à bout portant sur la journaliste, Alison Parker, 24 ans, et son cameraman Adam Ward, 27 ans. Il a justifié son geste dans une longue lettre envoyée par fax à la chaîne ABC, dans laquelle il dit avoir été victime de discriminations parce qu’il était noir et homosexuel. Il cite par ailleurs la récente tuerie de Charleston dans une église afro-américaine comme le point de non-retour.

Ce nouveau drame ravive le débat sur les armes à feu aux Etats-Unis. Le père d’Alison Parker appelle les dirigeants politiques à agir : ‘‘Ils doivent tenir tête au lobby des armes et s’attaquer aux failles du système pour que les fous ne puissent pas se procurer d’armes à feu, dit-il. Alors, je suis sûr, certains vont dire : si elle avait eu un pistolet sur elle, cela ne serait jamais arrivé. Elle aurait pu avoir un fusil d’assaut autour de la taille, elle n’aurait de toutes façons rien vu venir. Il y a tout simplement trop d’armes entre les mains de fous.’‘

Point of view

Il y a tout simplement trop d'armes entre les mains de fous.

Les armes à feu aux Etats-Unis font bien plus de morts que le terrorisme a insisté Barack Obama, qui appelle de nouveau le Congrès à durcir la législation.