DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Hongrie : le coût de la crise des migrants


monde

Hongrie : le coût de la crise des migrants

La crise des migrants en Europe, au delà de la question humanitaire, constitue désormais un fardeau économique pour des pays comme la Hongrie, qui voit arriver 1.800 personnes par jour.

Budapest aurait ainsi dépensé 270 millions d’euros dans cette crise.

Pour l’ONG Migration Aid, il faut laisser ces migrants quitter le pays, car sinon la situation profite aux trafiquants.

“En dix jours l‘état hongrois met autant d’argent dans la poche des criminels que ce qu’il a dépensé l’année dernière pour accueillir les migrants, estime une porte-parole de Migration Aid. Je ne sais pas à qui tout cela profite mais il faut que ça cesse”.

Mais pour le gouvernement hongrois, qui dit vouloir assumer ses responsabilités, pas question de laisser sortir ces migrants :

“Ce n’est pas seulement une responsabilité, mais un devoir pour chaque pays européen, spécialement ceux aux frontières de Schengen. Nous nous faisons réprimander alors que nous sauvons nos frontières et nous sauvons les frontières européennes”.

L’enregistrement de chaque migrant et l’octroi ou non du droit d’asile prennent beaucoup de temps et aucun demandeur ne veut attendre de rejoindre sa destination finale.

Ce lundi, plusieurs centaines de clandestins ont quitté dans la confusion la Hongrie à bord de trains au départ de Budapest.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Turquie : deux journalistes britanniques inculpés de terrorisme