Les espoirs anti-corruption de l'élection présidentielle au Guatemala

Access to the comments Discussion
Par Euronews
Les espoirs anti-corruption de l'élection présidentielle au Guatemala

<p>Au Guatemala, une élection présidentielle comme épilogue d’une semaine mouvementée. </p> <p>le pays de 15 millions d’habitants élit aujourd’hui son chef d’Etat pour remplacer Otto Perez Molina, qui cette semaine a démissionné et a été mis en garde à vue.</p> <p>Depuis plusieurs semaines des manifestations anti-corruption ont lieu tous les samedi dans la capitale, mais également pour demander que le scrutin soit reporté, le temps de lancer des réformes institutionnelles. </p> <p>“Les gens n’ont aucun choix d’alternative, déclare ce protestataire. La majorité des candidats semble déjà vouloir piller les caisses nationales. C’est une honte”.</p> <p>Le président guatémaltèque a été mis en cause dans un gigantesque scandale de corruption des douanes et de financement de partis politiques. Ayant perdu son immunité, il a démissionné et a été écroué. Il est en garde à vue au moins jusqu‘à mardi.</p>