DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La justice allemande ordonne la fin de la grève des pilotes de Lufthansa

Le bras de fer entre les pilotes de la Lufthansa et leur direction n’est pas prêt de s’arrêter. Une nouvelle grève affecte mercredi les vols

Vous lisez:

La justice allemande ordonne la fin de la grève des pilotes de Lufthansa

Taille du texte Aa Aa

Le bras de fer entre les pilotes de la Lufthansa et leur direction n’est pas prêt de s’arrêter.
Une nouvelle grève affecte mercredi les vols intérieurs et moyen-courriers de la compagnie allemande, 1000 vols ont été annulés aujourd’hui, surtout au départ et à destination de Francfort et Munich. Mais le groupe aérien, irrité par cette 13e grève en 18 mois, a saisi la justice. Le débrayage a été déclaré illégal et la reprise du travail ordonnée. Pour le syndicat des pilotes Cockpit, la manière de faire est pour le moins cavalière : “Nous avons appelé nos membres à être de nouveau disponibles pour reprendre le travail explique Markus Wahl, porte-parole du syndicat des pilotes Cockpit. Cela veut dire que les vols peuvent reprendre à chaque instant. Mais Lufthansa doit savoir que malgré ce jugement, ce n’est pas ainsi que l’on résout les problèmes de personnel.”

Le conflit porte sur les conditions de départ en préretraite et la réorganisation des activités du groupe, dure depuis 18 mois. Lufthansa se dit prêt à reprendre le dialogue. Mais le syndicat des pilotes refuse de parler retraite sans mettre aussi le projet de réorganisation sur la table des discussions. La compagnie entend passer sous la bannière de Germanwings ses vols intérieurs et européens pour lutter contre la concurrence des low-cost.

C’est la première fois que Lufthansa se tourne vers la justice. Le blocage des négociations et la perspective de nouvelles grèves ont conduit la compagnie à durcir le ton. Les derniers débrayages ont coûté beaucoup d’argent au transporteur.