DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Des réfugiés brutalisés à la frontière gréco-macédonienne


Macedoine

Des réfugiés brutalisés à la frontière gréco-macédonienne

Ces réfugiés ont traversé la Grèce et sont reçus à coups de matraque par des policiers macédoniens. 7 000 migrants, trempés et transis de froid qui attendent de pouvoir franchir la frontière pour poursuivre leur voyage.

A la ville frontière de Gevgelija, dans le sud de l’ancienne République yougoslave de Macédoine, des bus partent toutes les 20 minutes, des trains, deux fois par jour. Direction la Serbie, puis la Hongrie avant de rejoindre les pays d’Europe du Nord.

Selon le Haut commissariat aux Réfugiés, 23 000 personnes sont attendues dans les deux prochains jours dans l’ancienne République yougoslave de Macédoine.
Le pays envisage d’avoir recours à un mur comme en Hongrie pour contrer l’arrivée des migrants. Il envisage également de déployer l’armée à sa frontière avec la Grèce.

Pour la plupart des migrants, l’Allemagne reste la destination finale, ils espèrent pouvoir obtenir là-bas un droit d’asile.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le Japon touché par de violentes inondations