DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Otan s'inquiète de la présence accrue de militaires russes en Syrie

Face aux inquiétudes occidentales, Moscou ne dément pas envoyer des armes et des experts a son allié, Damas.

Vous lisez:

L'Otan s'inquiète de la présence accrue de militaires russes en Syrie

Taille du texte Aa Aa

La Russie pose ses pions en Syrie, et cela inquiète Washington et l’Otan. Selon Reuters qui cite des sources libanaises anonymes, il y a de plus en plus de Russes en Syrie, mais ils ne prendraient pas directement part aux combats.
Moscou c’est l’allié de Damas, et s’il y a toujours eu des Russes dans la région, leur nombre aurait augmenté cette dernière année. Les chefs de la diplomatie américain et russe en ont parlé pour la deuxième fois en quatre jours. Le secrétaire général de l’Otan se dit “préoccupé par les rapports sur la présence militaire russe accrue en Syrie, dit Jens Stoltenberg. Cela ne va pas contribuer à résoudre le conflit. Il est important de soutenir les efforts pour une solution politique au conflit.”

La Russie confirme qu’elle continuera à livrer des équipements militaires à Bachar al Assad, et compare l’approche occidentale en Syrie aux échecs en Irak et en Libye.

“Notre pays a longtemps fournit des armes et du matériel militaire à la Syrie conformément aux contrats bilatéraux, explique la porte-parole du ministère des Affaires étrangères russe Maria Zakharova. Nous avons aussi des experts militaires sur place qui entraînent les Syriens à utiliser les systèmes livrés. Les armes remises à l’armée syrienne ont pour but de lutter contre la menace terroriste.”

Selon les Américains, les Russes pourraient préparer un aérodrome près de la ville portuaire de Lattaquié. Ils devraient aussi vouloir logiquement sécuriser leur seule base navale
en Méditerranée, à Tartous, en territoire tenu par Assad, un objectif stratégique important pour le Kremlin.