DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La FAO annonce une chute des prix des denrées alimentaires

La FAO a annoncé jeudi que les prix alimentaires mondiaux ont en moyenne chuté de 5,2 % entre juillet et août. C’est la baisse mensuelle la plus

Vous lisez:

La FAO annonce une chute des prix des denrées alimentaires

Taille du texte Aa Aa

La FAO a annoncé jeudi que les prix alimentaires mondiaux ont en moyenne chuté de 5,2 % entre juillet et août. C’est la baisse mensuelle la plus forte depuis décembre 2008.

Le Financial Times a défini le “Breakfast index”, un indicateur de surveillances des prix alimentaires.

La surproduction confrontée à une faible demande en Chine et en Russie a fait chuter les prix du lait de 33 % sur l’année écoulée.

Le prix du café a baissé de 28 %, entraîné par la chute de réal brésilien.

De bonnes récoltes aux Etats-Unis et au Brésil ont fait chuter les prix du jus d’orange de 10 %.

Le prix du sucre a reculé de 22 %, et celui du blé de 23 %, en raison d’une offre abondante due à des récoltes supérieures aux prévisions dans l’hémisphère Nord.

En ce qui concerne le café, la dépréciation du réal tend à pousser les agriculteurs brésiliens à vendre leurs stocks afin de recevoir plus de réais pour du café vendu à l’extérieur en dollar.

La chute des prix du blé s’explique par une offre abondante. Les prévisions de production ont été revues à la hausse en Australie, mais aussi en France.

Les prix du blé, du lait, du café, du jus d’orange, du sucre ont ainsi atteint un plus bas depuis 2010.

Outre l’abondance de l’offre, d’autres facteurs ont contribué à cette baisse, notamment le recul des prix de l‘énergie et les préoccupations suscitées par le ralentissement de l‘économie chinoise et ses conséquences négatives sur les marchés mondiaux.