Nouveaux bombardements sur la capitale du Yémen

Access to the comments Discussion
Par Euronews
Nouveaux bombardements sur la capitale du Yémen

<p>Les avions de la coalition arabe qui soutiennent le gouvernement en exil ont frappé hier et ce matin. Dans la capitale Sanaa, plusieurs dépôts d’armes ont explosé : des sites tenus par les rebelles chiites Houthis et leurs alliés, les forces toujours fidèles à l’ex-président Ali Abdallah Saleh.</p> <p>Plusieurs maisons ont été détruites ou endommagées, de la fumée s‘élevait près du siège de la télévion publique. <br /> Pour l’heure, aucune victime n’a été rapportée. </p> <p>Ce n’est pas le cas des bombardements de mercredi soir. Hier, des responsables locaux de la province de Marib, à l’est de Sanaa, ont fait savoir que huit civils yéménites avaient été tués “par erreur” dans un raid de l’aviation de la coalition. </p> <p>La guerre au Yémen a fait près de 4 500 morts depuis le lancement fin mars de ces frappes par la coalition arabe, selon l’<span class="caps">ONU</span> qui annonce de nouveaux pourparlers de paix la semaine prochaine, négociations auxquelles le gouvernement et les rebelles chiites Houthis ont accepté de participer.</p> <p>Ces pourparlers porteront notamment sur “un cessez-le-feu et la reprise d’une transition politique pacifique”, ajoute un communiqué du médiateur de l’<span class="caps">ONU</span>.</p> <p><blockquote class="twitter-tweet" lang="fr"><p lang="en" dir="ltr">It seems that weapons and ammunition stores are countless in <a href="https://twitter.com/hashtag/Sanaa?src=hash">#Sanaa</a> city. Everywhere around us!</p>— A. Sayaghi (@AhmedSayaghi) <a href="https://twitter.com/AhmedSayaghi/status/642179475287883777">11 Septembre 2015</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script></p> <p>Avec <span class="caps">AFP</span> et Reuters</p>