DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nathalie Portman, un premier long-métrage très personnel

Vous lisez:

Nathalie Portman, un premier long-métrage très personnel

Taille du texte Aa Aa

Nathalie Portman fait ses débuts en tant que réalisatrice avec “Une histoire d’amour et de ténèbres”. Un long-métrage inspiré d’ une nouvelle

Nathalie Portman fait ses débuts en tant que réalisatrice avec “Une histoire d’amour et de ténèbres”.

Point of view

Je crois en ce pays

Un long-métrage inspiré d’ une nouvelle autobiographique d’Amos Oz traduite dans 28 langues. L’auteur israélien a chroniqué son enfance à Jérusalem lors des premières années de l’Etat d’Israël et son adolescence dans le kibbutz de Hulda.

Le film se concentre sur les privations des juifs dans une Jérusalem assiégée par les forces arabes lors de la guerre de 1948. Il traite aussi des conséquences de l’expropriation des Palestiniens.

Lors de la première, en présence de l’ancien président de l’Etat d’Israël, Shimon Peres, l’actrice américaine a expliqué que l’idée d’utopie était l’une des clés de lecture principales du film.

“L’utopie pour une terre d’orphelins tout juste sortis de l’holocauste et peut-être hermétiques à certaines réalités de terrain, c’est peut-être la meilleure des choses. Et je crois que la fin du film porte là-dessus. Je crois en ce pays et je crois en ce peuple. Vous savez, je pense qu’il y a un gouffre en les rêves et la réalité”, a déclaré Nathalie Portman.

L’histoire de Nathalie Portman prend racine elle aussi à Jérusalem, elle qui est née dans cette ville il y a trente-quatre ans avant d’immigrer aux Etats-Unis avec ses parents à l‘âge de 3 ans. C’est elle qui a choisi de tourner le film en hébreux.

“Ca avait beaucoup de sens pour moi d’arriver à parler hébreux parce que j’ai toujours été un peu gênée et timide… c’est bizarre quand c’est votre première langue, la langue de vos émotions, de votre enfance; c’est une sorte de manque, vous savez, vous traversez toutes ces années sans la maîtriser. C’est très excitant d’arriver à l’affiner à l‘âge adulte”, a ajouté l’actrice et réalisatrice.

Pour Nathalie Portman, qui a aussi écrit le scénario, ce film reflète l’histoire de sa propre famille. Ses grand-parents paternels étaient des immigrés juifs et plusieurs de ses proches sot morts dans l’holocauste.

Le film est déjà sorti en Israël et sera prochainement dans les salles en France.