DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Burkina Faso : en rouvrant les frontières terrestre et aérienne, le général Diendéré vise une normalisation


Burkina Faso

Burkina Faso : en rouvrant les frontières terrestre et aérienne, le général Diendéré vise une normalisation

Réouverture des frontières terrestre et aérienne depuis vendredi 12h, remise en liberté du président du régime de transition et de deux de ses ministres : le nouvel homme fort du Burkina Faso, le général Diendéré, veut jouer la normalisation, deux jours après le coup d’Etat qui l’a conduit à prendre les rênes du pays.

L’ancien chef d‘état-major particulier de Blaise Compaoré, renversé en octobre 2014, s’est emparé du pouvoir à moins d’un mois des élections présidentielle et législatives du 11 octobre, censées mettre fin à la période de transition.

Propos classique de putschiste, il assure “ne pas avoir l’intention de s‘éterniser”. Il maintient toutefois en résidence surveillée un rival politique majeur, le Premier ministre Isaac Zida.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

La Hongrie expulse les réfugiés