DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

"Life" le biopic de James Dean qui ne veut pas l'être


cinema

"Life" le biopic de James Dean qui ne veut pas l'être

En partenariat avec

Au bon moment au bon endroit. C’est ce qui est arrivé à Dennis Stock (qui a d’ailleurs provoqué ce bon moment et ce bon endroit).
Le photographe était là en effet au début de la très courte carrière de James Dean. Le film “Life” retrace au plus près ce dont on sait de la carrière naissante de l’acteur au gré de cette amitié avec le photographe interprété par Robert Pattinson :
“C‘était assez sympa de découvrir cette accession à la gloire tout particulièrement lorsque j’ai joué dans la scène du tapis rouge, quand vous faites partie de cette foule et vous faites non seulement partie de cette foule donc anonyme mais vous pouvez encore plus vous cacher derrière l’appareil. Vous voyez toute la pression sur une autre personne. Vous vous sentez en sécurité dans votre petit groupe. C’est vraiment très différent.”

Dane DeHaan interprète James Dean qui a toujours été l’un de ses acteurs préférés… Il avait d’ailleurs refusé le rôle dans un premier temps se sentant trop proche de lui. Avant finalement de se raviser.

Dane DeHaan : “Il n’y a pas beaucoup d’images d’archives à regarder mais j’ai vu tout ce que j’ai pu. Il y a en revanche un enregistrement quand il est parti chez lui dans l’Indiana pendant deux semaines. Il portait un micro dissimulé dans une montre avec un fil dans sa manche jusqu‘à un magnétophone qu’il portait sur lui. C‘était un outil très important pour moi parce qu’on pouvait vraiment l’entendre dans la vie et pas comme dans les films.”

Le réalisateur, Anton Corbijn s’est défendu d’avoir voulu faire avec “Life” un biopic, disant
vouloir simplement témoigner de cette amitié entre la star et le photographe. C’est pourtant bien de ce dont il s’agit. Et comme tous les films de ce genre on peut finalement s’ennuyer un peu même si la réalisation et le souci de la vérité sont parfaits… trop parfaits.

Le choix de la rédaction

Prochain article

cinema

"Stonewall" film controversé d'Emerich s'empare du militantisme gay