DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Asile : l'Allemagne durcit les règles mais maintient les aides

Alors que la tension dans certains camps de réfugiés devient intenable, le gouvernement allemand a décidé de durcir les règles pour désengorger les

Vous lisez:

Asile : l'Allemagne durcit les règles mais maintient les aides

Taille du texte Aa Aa

Alors que la tension dans certains camps de réfugiés devient intenable, le gouvernement allemand a décidé de durcir les règles pour désengorger les demandes d’asile. Pour ceux venus d’Albanie, du Kosovo ou du Monténégro, les demandes – qui ont très peu de chances d’aboutir – seront traitées en accéléré. Priorité à ceux venus de pays en guerre comme les Syriens. Cette mesure devra être approuvée par le Parlement avant d’entrer en vigueur début novembre.
Ces derniers jours, 8.000 à 10.000 migrants passent quotidiennement la frontière allemande. A Calden, dans le centre du pays, le camp qui accueille les réfugiés est au bord de l’implosion.

“ Il n’y a pas de place pour les 6000 personnes à l’intérieur du camp. Nous sommes plus de 6000 et je ne peux pas aller chercher à manger, je ne veux pas me mettre dans la file parce qu’il y a des bagarres, il y a toujours des histoires “, raconte un réfugié.

L’Allemagne, qui attend entre 800.000 et un million de demandeurs d’asile cette année, répartit les aides financières aux länder en fonction du nombre accueilli. Néanmoins, Berlin envisage de convertir certaines aides directes en avantages en nature pour rendre le pays un peu moins attractif au migrants économiques.
Le pays tâtonne et teste ses limites mais ne renonce pas à rester une terre d’accueil.