DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Plus d'une centaine de civils tués au Yémen dans un bombardement visant les rebelles Houthis


Yémen

Plus d'une centaine de civils tués au Yémen dans un bombardement visant les rebelles Houthis

Au Yémen, 131 personnes ont perdu la vie après le bombardement d’une salle de mariage. Les rebelles Houthis, qui contrôlent la région, accusent la coalition saoudienne d’avoir mené ces frappes aériennes.
Ryad a nié toute responsabilité dans cette tragédie qui s’est produit près de Mokha, dans le sud-ouest du pays, sur la mer Rouge. La coalition assure ne pas avoir mené de raids dans cette région depuis trois jours.

Écoutez ces témoignages :
“Nous avons entendu les avions arriver. Quand ils ont frappé, trois personnes ont été tuées. Puis ils sont revenus, ont frappé à nouveau, ciblant cette fois l’endroit où se tenait le mariage, à ce moment-là, il n’y avait que des femmes”, dit cet homme.

“Ils ont frappé une cérémonie de mariage. Il n’y a pas de cible stratégique ici. Des femmes et des enfants, alors je vous le demande, roi Salman, pourquoi cette frappe ?”, explique un autre homme.

Le Secrétaire général des Nations-Unies a fermement condamné ce drame.
Ban Ki-moon soutient qu’il n’y a pas de solution militaire au conflit du Yémen et demande une nouvelle fois l’arrêt des activités militaires et l’ouverture d’un processus de négociation.

Dans le même temps, la coalition saoudienne a envoyé 4 500 tonnes de vivres, de médicaments et de biens de première nécessité à Aden, deuxième ville du pays, que le conflit a presque entièrement détruit.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le typhon Dujuan atteint la Chine