DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Négocier directement : la vaine proposition de Netanyahu aux Palestiniens


Israël

Négocier directement : la vaine proposition de Netanyahu aux Palestiniens

Benjamin Netanyahu a voulu apparaître dans le rôle de celui qui tend la main aux Palestiniens à la tribune des Nations Unies. La veille, le président palestinien Mahmoud Abbas avait menacé de ne plus respecter les accords le liant à Israël si l’Etat Hébreu continuait de les bafouer. Le Premier ministre israélien a répondu en proposant un dialogue direct.

“ Je suis disposé à reprendre immédiatement les négociations de paix directes avec l’autorité palestinienne, sans aucune condition préalable. Malheureusement, le président Abbas a dit hier qu’il n‘était pas prêt à faire cela. Eh bien j’espère qu’il changera d’avis “, a lancé Benjamin Netanyahu.

Une proposition d’ores et déjà rejetée côté palestinien. La dernière tentative de négociations directes avait échoué il y a un an et demi.

Mais Benjamin Netanyahu a en réalité consacré l’essentiel de son discours à l’accord sur le nucléaire iranien. Un accord qu’il a fustigé pendant 20 longues minutes, reprochant à ses partenaires des Nations Unies de rester silencieux face aux exactions et aux menaces du régime de Téhéran.
Cet accord, conclu mi-juillet, est censé empêcher l’Iran de se doter de l’arme atomique tout en lui permettant de développer le nucléaire civil.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

La Russie précise son action en syrie et insiste sur son caractère "légal"