DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Négocier directement : la vaine proposition de Netanyahu aux Palestiniens


Israël

Négocier directement : la vaine proposition de Netanyahu aux Palestiniens

Benjamin Netanyahu a voulu apparaître dans le rôle de celui qui tend la main aux Palestiniens à la tribune des Nations Unies. La veille, le président palestinien Mahmoud Abbas avait menacé de ne plus respecter les accords le liant à Israël si l’Etat Hébreu continuait de les bafouer. Le Premier ministre israélien a répondu en proposant un dialogue direct.

“ Je suis disposé à reprendre immédiatement les négociations de paix directes avec l’autorité palestinienne, sans aucune condition préalable. Malheureusement, le président Abbas a dit hier qu’il n‘était pas prêt à faire cela. Eh bien j’espère qu’il changera d’avis “, a lancé Benjamin Netanyahu.

Une proposition d’ores et déjà rejetée côté palestinien. La dernière tentative de négociations directes avait échoué il y a un an et demi.

Mais Benjamin Netanyahu a en réalité consacré l’essentiel de son discours à l’accord sur le nucléaire iranien. Un accord qu’il a fustigé pendant 20 longues minutes, reprochant à ses partenaires des Nations Unies de rester silencieux face aux exactions et aux menaces du régime de Téhéran.
Cet accord, conclu mi-juillet, est censé empêcher l’Iran de se doter de l’arme atomique tout en lui permettant de développer le nucléaire civil.

La Russie précise son action en syrie et insiste sur son caractère "légal"

Syrie

La Russie précise son action en syrie et insiste sur son caractère "légal"