DERNIERE MINUTE

Six îles grecques privées de leur taux réduit de TVA

Les vacances dans six îles grecques, dont Mykonos, sont devenues aujourd’hui plus chères. Conformément aux engagements pris dans le cadre du

Vous lisez:

Six îles grecques privées de leur taux réduit de TVA

Taille du texte Aa Aa

Les vacances dans six îles grecques, dont Mykonos, sont devenues aujourd’hui plus chères. Conformément aux engagements pris dans le cadre du troisième plan d’aide financière, la Grèce a supprimé les taux réduits de TVA dont ses îles bénéficient. Pour l’instant, seules Naxos, Mykonos, Santorin, Rhodes, Paros et Skhiatos sont concernées.

D’autres îles suivront la même évolution en 2016 et 2017. Pour la majorité des biens, la TVA passe de 16 % à 23 %. Mais pour d’autres biens et services, comme l’hôtellerie, elle passe de 5 % à 13 %.

Certains envisagent de faire peser cette hausse à la fois sur les clients et sur les propriétaires.

“Nous travaillons trois mois l‘été, donc le reste du temps, quand il y a juste des locaux ici, cela aura certainement un impact sur notre chiffre d’affaires, sur la consommation. Mais nos dépenses sont les mêmes. Cela va avoir un impact négatif sur tous les commerces. Nous devons joindre les deux bouts pour les huit mois d’hiver”, explique un commerçant.

La hausse de la TVA concerne aussi les produits agricoles. Elle a été imposée par les créanciers d’Athènes, et le gouvernement, qui y est opposé, n’a pas exclu à l’avenir de revenir sur le dispositif, si ces rentrées fiscales le permettent.