DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grand Prix de Tachkent : mauvaise journée pour les Français

La deuxième journée du Grand Prix de Tachkent s’est achevée ce vendredi avec un bilan décevant côté français. Chez les hommes, en moins de 73 kg, le

Vous lisez:

Grand Prix de Tachkent : mauvaise journée pour les Français

Taille du texte Aa Aa

La deuxième journée du Grand Prix de Tachkent s’est achevée ce vendredi avec un bilan décevant côté français.

Chez les hommes, en moins de 73 kg, le local Mirali Sharipov s’est imposé. L’Ouzbek a dominé le Portugais Nuno Saraiva en finale. Sharipov avait déjà remporté ce Grand Prix en 2013. Un autre Ouzbek, Giyosjon Boboyev, monte sur le podium en compagnie du Nord-coréen Kuk-Hyon Hong. Déception pour Florent Urani et Ugo Legrand.

En moins de 81 kg, Sergiu Toma a battu Ivan Vorobev. Le judoka des Emirats arabes unis, d’origine moldave, a dominé le Russe d’un yuko. Le Hongrois Laszlo Csoknyai et le Kazakh Aziz Kalkamanuly obtiennent le bronze.

Chez les femmes, en moins de 63 kg, Edwige Gwend s’est imposée. L’Italienne, d’origine camerounaise, a dominé l’Autrichienne Hilde Drexler en finale au jeu des pénalités. Elle remporte ainsi le deuxième Grand Prix de sa carrière après celui de Tbilissi l’an dernier. La Hongroise Franciska Szabo et la Turque Busra Katipoglu sont en bronze.

Enfin, en moins de 70 kg, Seong-Yeon Kim a décroché l’or. En finale, la Sud-Coréenne a pris le meilleur sur la Géorgienne Esther Stam. Katarzyna Klys et Chao Zhou complètent le podium. La Française, Marie-Eve Gahié s’est blessé dès son entrée en lice a dû abandonner.