DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Air France : "L'Etat soutient la direction" souligne Manuel Valls

Le gouvernement français tente de calmer le jeu chez Air France, secoué par l’une des plus graves crises sociales de son histoire. Le Premier

Vous lisez:

Air France : "L'Etat soutient la direction" souligne Manuel Valls

Taille du texte Aa Aa

Le gouvernement français tente de calmer le jeu chez Air France, secoué par l’une des plus graves crises sociales de son histoire. Le Premier ministre Manuel Valls s’est emparé personnellement du dossier. Ce mercredi, il de nouveau appelé à la “responsabilité des pilotes”, sans lesquels il ne peut y avoir, selon lui, de “bonnes réformes”. Manuel Valls se veut clair : “l‘État soutient la direction”.

“Le défi, c’est celui de la survie d’Air France à terme. Et l’Etat actionnaire, qui détient 17% du capital de la compagnie, joue pleinement son rôle en soutenant la direction. Il reste plusieurs semaines avant d‘être obligé, en janvier 2016, d’appliquer le plan B qui prévoit de nombreux départs. Pas des licenciements secs, mais de nombreux départs.”

2.900 emplois, principalement de personnel au sol, seraient menacés par le plan de restructuration, qui prévoit le retrait de 14 avions de la flotte long-courrier d’ici 2017. Selon des informations du Canard enchaîné, Air France pourrait ensuite supprimer 5.000 postes supplémentaires. La compagnie aérienne a démenti.