DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les Etats-Unis dénoncent le "mauvais fonctionnement" des missiles russes en Syrie


Syrie

Les Etats-Unis dénoncent le "mauvais fonctionnement" des missiles russes en Syrie

La Russie, alliée de Bachar al-Assad, intensifie ses raids aériens en Syrie. Ce vendredi Moscou affirme avoir visé une soixantaine de cibles.

De leur côté les Etats-Unis alimentent la polémique autour d’une possible chute de missiles de croisière russes sur le territoire iranien mercredi dernier.
Depuis Londres, le secrétaire américain à la défense, Ashton Carter a affirmé qu’il y avait des “indications que cela s’est produit”, et d’ajouter “si c’est le cas, cela voudrait dire que ces missiles ont mal fonctionné”.

“Nous ne confirmons pas cette information”, a répondu laconiquement le ministère iranien des Affaires étrangères.

La Russie a débuté il y a dix jours sa campagne aérienne pour soutenir les forces du régime syrien. Selon les observateurs, ce sont essentiellement les positions rebelles qui sont ciblées et non pas le groupe Etat islamique, au grand dam des occidentaux. Pour la première fois, Moscou a annoncé ce vendredi des pertes humaines, 300 combattants qualifiés de “terroristes” auraient ainsi été tués dans les provinces de Raqa et d’Alep.

“Comme nous l’avons vu ces derniers jours, les actions de la Russie en Syrie comporte des risques à la fois pour la région et pour la Russie elle-même. Leur stratégie est fondamentalement erronée”, a souligné Ashton Carter.

Autre acteur engagé militairement, la France a mené jeudi soir une deuxième frappe contre l’Etat Islamique dans son fief de Raqa. Comme lors du premier raid fin septembre, un camp d’entrainement des jihadistes a été visé.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

USA : nouvelle fusillade sur un campus en Arizona