DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les principales villes de Cisjordanie toujours secouées par les violences


Cisjordanie

Les principales villes de Cisjordanie toujours secouées par les violences

Les principales villes de Cisjordanie ont été à nouveau ce vendredi le théâtre de nombreux affrontements entre Palestiniens et soldats de Tsahal. Ces derniers ont été déployés en nombre aux points de passage avec Israël et comme l’avait annoncé Benjamin Netanyahu il y a quatre jours, ils ont désormais carte blanche pour réprimer les violences.

Ces images ont été tournées au point de passage d’Hewara, près de Naplouse.

Parmi les lanceurs de pierre, une jeune femme :
“Aujourd’hui est un jour de colère ! Nous sommes ici pour venger notre peuple et nos martyrs, et se venger de l’occupation. Hommes et femmes, nous sommes ici sur le front pour combattre l’occupation”.

“Notre message à Israël, qui occupe notre pays, poursuit un jeune homme, caché dans son keffieh, c’est que nous continuerons à les combattre jusqu‘à notre dernière goutte de sang, jusqu‘à ce que nous les forcions à partir, et nous ferons tout pour cela”.

Hébron, Naplouse, Jénine, Qalqiliya ont été secouées par des violences toute la journée, et plusieurs dizaines de personnes ont été blessées.

A Naplouse, notre envoyé spécial Mohammed Shaïkhibrahim :
“Il est très difficile de prédire si il s’agit d’une troisième intifada ou simplement d’une vague de violence et d’une escalade entre Palestiniens et Israéliens, mais comme on le voit sur le terrain, le chemin vers l’apaisement sera très long”.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Allemagne : plus de la moitié des réfugiés prêts à retourner en Syrie sans Assad