DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Uber : São Paulo fait le choix du compromis


économie

Uber : São Paulo fait le choix du compromis

Les taxis brésiliens ne décolèrent pas contre l’application Uber, dont ils réclament toujours l’interdiction. Une option que semble écarter le maire de São Paulo, qui a annoncé la mise en place d’une nouvelle réglementation destinée à mieux encadrer ce service. Pour se distinguer des taxis traditionnels blancs, les VTC devront être de couleur noire et devront fonctionner obligatoirement via l’application pour smartphones.

5.000 licences seront octroyées par la ville a souligné le maire de São Paulo. ‘‘Nous intégrons cette technologie dans une nouvelle flotte de véhicules”, a indiqué Fernando Haddad, qui dit vouloir répondre à la à la demande de la société, tout en respectant le travail des taxis traditionnels.

Pour contacter un VTC, un véhicule de tourisme avec chauffeur, les clients d’Uber doivent utiliser leur application sur leur smartphone, qui les géocalise immédiatement. Le service est apprécié pour sa qualité, sa rapidité et la simplicité de son mode de paiement.

Les taxis traditionnels dénoncent, eux, une concurrence déloyale.

Prochain article

économie

Glencore réduit sa production annuelle de zinc