DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Turquie : Erdogan se recueille sur les lieux de l'attentat


Turquie

Turquie : Erdogan se recueille sur les lieux de l'attentat

Quatre jours après le drame, c’est un président sous le feu des critiques qui s’est receuilli sur les lieux du double attentat suicide d’Ankara. Recep Tayyip Erdogan a déposé ce mercredi matin des oeillets sur l’esplanade de la gare centrale de la capitale, aux côtés de son homologue finlandais Sauli Niinisto, en visite dans le pays. La veille au soir, l’homme fort de Turquie a reconnu pour la première fois une “défaillance” et même de “possibles fautes” de l’Etat. Une enquête spéciale a été ouverte pour identifier d‘éventuels manquements à la sécurité avant l’attentat qui a fait au moins 97 morts et 138 blessés.

En outre le ministère de l’intérieur a annoncé la mise à l‘écart de trois hauts fonctionnaires de la police. Le directeur général de la police de la province d’Ankara, son responsable du renseignement et son responsable de la sécurité publique ont ainsi été relevés de leur fonction.

Pour l’heure, les autorités turques ont désigné le groupe Etat islamique comme suspect numéro un. Mais une partie de l’opposition reproche au gouvernement d’avoir négligé la sécurité de la manifestation prokurde visée par les deux kamikazes, voire d’avoir encourgé ses auteurs. A quinze jours d‘élections législatives anticipées, le régime d’Erdogan fait face à vif regain de contestation.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Israël prend de nouvelles mesures pour contrer les violences palestiniennes