DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Législatives en Birmanie : les électeurs de l'étranger ont commencé à voter


Birmanie

Législatives en Birmanie : les électeurs de l'étranger ont commencé à voter

Ils sont les premiers à voter pour les législatives en Birmanie… Expatriés en Thaïlande, plusieurs centaines de Birmans ont participé à ce qui est présenté par les autorités comme le premier scrutin démocratique depuis un quart de siècle. Leurs concitoyens voteront le 8 novembre.

Le Prix Nobel de la Paix Aung San Suu Kyi mène campagne en promettant une transition plus rapide, plus d’emplois et moins de dépendance vis-à-vis de l’aide internationale. Députée depuis trois ans, l’ancienne opposante est quasiment assurée de garder son siège.

Le président Thein Sein, qui a signé il y a quelques jours un cessez-le-feu avec des groupes armés rebelles, se targue d’avoir sorti la Birmanie de 50 ans de règne militaire. Cet ancien général conduit une transition très progressive depuis 2011, mais les manquements à l’Etat de droit sont encore dénoncés par les ONG. Récemment, deux internautes ont été arrêtés pour s‘être moqués de l’armée. Les élections du 8 novembre seront un test d’autant plus décisif pour la Birmanie.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Venezuela : l'opposant Rosales sera poursuivi en justice