DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Espagne : chômage en baisse, Rajoy optimiste sur la reprise


économie

Espagne : chômage en baisse, Rajoy optimiste sur la reprise

L’Espagne compte environ 300 000 chômeurs de moins au troisième trimestre, par rapport au trimestre précédent.
A deux mois des élections législatives, c’est une aubaine pour le Parti Populaire.
Depuis son arrivée pouvoir en décembre 2011, le taux de chômage est à son plus bas niveau. Entre-temps, toutefois, il a franchi des sommets, touchant plus de 25% de la population active.

Aujourd’hui, il s‘établit à 22.8% (4ème trimestre 2011), ce qui constitue une baisse d’1.7 points en près de 4 ans.
Par ailleurs il a diminué de près de deux points chez les jeunes de moins de 25 ans.
Le chef du gouvernement y voit un signe de reprise économique :

“Ces chiffres du chômage sont très bons, a réagi Mariano Rajoy. Mais le plus important, c’est de continuer avec cette vitesse de croisière. J’ai dit que lors la prochaine législature, nous pourrons créer en Espagne 500.000 postes de travail chaque année durant 4 ans, soit deux millions à la fin. Et les résultats d’aujourd’hui nous permettent de dire que c’est vraiment possible”.

Cet optimisme, toutefois ne fait pas l’unanimité au sein de la classe politique. Le Parti socialiste espagnol (PSOE) dénonce une précarisation des emplois, tandis que le parti libéral Ciudadanos pointe un marché du travail à deux vitesses. De fait il y a deux fois plus d’emplois créés en CDD qu’en CDI au 3ème trimestre.
Les secteurs qui recrutent le plus sont les services et l’industrie.

Avec AFP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

économie

BCE : maintien du taux directeur; changements en décembre