DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Crise migratoire : peut-être de nouvelles fermetures de frontières dans les Balkans


Serbie

Crise migratoire : peut-être de nouvelles fermetures de frontières dans les Balkans

Dans le froid et dans la brume, ils sont plus de 3.000 migrants à être arrivés cette nuit à la frontière entre la Serbie et la Croatie. Le poste frontière de Berkasovo a été ouvert et en 24 heures, 6.000 personnes sont entrées en Croatie.

Une réunion est organisée aujourd’hui à Sofia entre les Premiers ministres de Serbie, de Bulgarie et de Roumanie, en prélude à un sommet ce dimanche à Bruxelles consacré à la crise migratoire.

Au cas où l’Allemagne et l’Autriche fermaient leur frontière aux migrants, Sofia, Belgrade et Zagreb ont menacé de faire de même.

“Il n’y a pas eu trop de tensions cette nuit, explique ce coordinateur de l’ONU, mais il fait froid à nouveau, et comme les nuits précédentes nous avons vu beaucoup de familles avec des enfants et d’autres personnes avec des handicaps”.

Les autorités locales estiment que si le flux de migrants ne faiblit pas, 7.000 de plus pourraient arriver la nuit prochaine.

“J’ai fui la guerre en Syrie, déclare un homme. J’ai un diplôme en économie et je veux aller travailler au Danemark”.

“Oui, ils nous aident, enfin, pas vraiment, un tout petit peu, raconte une jeune femme. C’est très dur, il a fait très froid sur la route et j’ai des enfants, et une femme âgée, et elle a du mal à marcher. Maintenant ça va mieux car nous sommes arrivés et Dieu merci personne n’est mort”!

Au gré des fermetures de frontières dans les Balkans, les réfugiés adaptent leur route vers l’Europe du Nord. Mais les pays d’accueil commencent à réviser leur politique d’immigration : l’Allemagne a durci avec une semaine d’avance ses conditions de droit d’asile.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Les célébrations de l'Achoura endeuillées au Pakistan et au Bangladesh