DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Législatives en Pologne : fin de la campagne électorale, les conservateurs donnés gagnants


Pologne

Législatives en Pologne : fin de la campagne électorale, les conservateurs donnés gagnants

J-1 avant les législatives en Pologne. Ce samedi, c’est journée de réflexion pour les électeurs. Pas de sondages, pas de meetings. La campagne s’est achevée ce vendredi soir.

Pour ce scrutin, ce sont les conservateurs du parti Droit et Justice qui ont le vent en poupe. La tête de liste est Beata Szydlo. C’est elle qui deviendra chef du gouvernement en cas de victoire. Pour autant, la figure tutélaire des conservateurs, c’est l’ancien Premier ministre, Jaroslaw Kaczynski, qui s’est illustré durant la campagne avec des prises de positions particulièrement xénophobes.

Après huit ans aux affaires, les libéraux centristes de la Plate-forme civique, emmenés par Ewa Kopacz, semblent victimes de l’usure du pouvoir. En tout cas, s’ils veulent continuer à gouverner, il leur faudra constituer une alliance très hétéroclite.

L‘épineuse question de l’accueil des réfugiés

Par ailleurs, la grande interrogation, c’est celle de la participation. Pour inciter les électeurs à se rendre aux urnes, le président y est allé de son message à la télévision. Andrzej Duda a souligné l’importance des défis qui attendent le futur gouvernement, aussi bien à l’intérieur qu’au niveau international.
Et s’il est un sujet qui fait débat en Pologne, c’est celui de l’accueil des réfugiés. Le gouvernement a accepté de laisser entrer 7000 réfugiés en signe de solidarité. Mais cela a suscité de vives critiques de la part de l’opposition.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Mer Egée : un bébé réfugié sauvé de la noyade par des pêcheurs turcs (vidéo)