DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Difficile d'atteindre les zones touchées par le séisme en Afghanistan et au Pakistan

C’est avec des pelles ou à mains nues qu’ils déblaient les décombres de leur maison. Au moins 4.000 habitations ont été détruites ou endommagées par

Vous lisez:

Difficile d'atteindre les zones touchées par le séisme en Afghanistan et au Pakistan

Taille du texte Aa Aa

C’est avec des pelles ou à mains nues qu’ils déblaient les décombres de leur maison. Au moins 4.000 habitations ont été détruites ou endommagées par un violent séisme qui a frappé lundi le nord de l’Afghanistan et l’est du Pakistan. Le dernier bilan fait état de plus de 350 morts. Et difficile pour les secours d’atteindre les zones montagneuses reculées et parfois déjà enneigées. Dans de nombreuses régions, les survivants sont livrés à eux-mêmes. “Mis à part le traumatisme immédiat et les blessures, nous pouvons nous attendre à voir un certain nombre de risques pour la santé tels que les maladies d’origine hydrique comme la diarrhée, la dysenterie, l’hépatite A et E, les infections respiratoires aiguës, d’autres maladies évitables par la vaccination telles que la rougeole, la coqueluche, le tétanos et ainsi de suite” souligne Christian Lindmeier de l’Organisation mondiale de la santé.

La secousse de 7,5 sur l‘échelle de Richter a frappé des régions où les talibans sont fortement implantés. Ces derniers promettent d’apporter leur aide aux sinistrés et appellent les organisations humanitaires à ne pas “ménager” leur peine.
Des enterrements collectifs sont déjà organisés dans les deux pays, où le bilan risque encore de s’alourdir à mesure que les secours progressent.