DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Des raids russes en Syrie auraient touché des infrastructures civiles dont des hôpitaux

Déjà quatre semaines de bombardements russes en Syrie et l’Observatoire syrien des droits de l’homme annonce la mort de 600 personnes. Selon cet

Vous lisez:

Des raids russes en Syrie auraient touché des infrastructures civiles dont des hôpitaux

Taille du texte Aa Aa

Déjà quatre semaines de bombardements russes en Syrie et l’Observatoire syrien des droits de l’homme annonce la mort de 600 personnes. Selon cet organisme d’information basé à Londres, les raids ont surtout visé les rebelles modérés, les groupes islamistes ainsi que le Front al-Nosra, mais aussi des régions sous contrôle de l’organisation Etat islamique. L’aviation russe a ciblé 10 des 14 provinces de Syrie, des frappes qui auraient permis au régime de reprendre des villages dans la province de Hama, dans le sud d’Alep, et de contrôler la plupart des hauteurs de Jib Ahmar, dans la province de Lattaquié.

Ces raids auraient aussi provoqué des “dommages collatéraux” en détruisant des infrastructures médicales, c’est ce qu’affirment les Etats-Unis. Des accusations appuyées par Médecins Sans Frontières qui manifeste son désarroi dans les rues de New York. “Le personnel de soins, les hôpitaux, les ambulances sont bombardés ce qui signifie que des communautés entières n’ont pas accès aux soins” s’inquiète le docteur Deane Marchbein.

Selon l’Ong, au moins 12 hôpitaux ont été bombardés au cours des dernières semaines en Syrie tuant des dizaines de personnes. MSF qui appelle les belligérants à respecter le droit humanitaire.