DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les boites noires du charter russe sont retrouvées


Egypte

Les boites noires du charter russe sont retrouvées

Les autorités égyptiennes sont déployées sur les lieux où le charter russe s’est écrasé samedi matin au nord du Sinaï.

Les deux boites de l’appareil ont été retrouvées et pourraient expliquer les raisons du drame. Aucun des 217 passagers et des 7 membres d‘équipage n’a survécu. L’avion s’est écrasé à peine plus de 23 minutes après son décollage alors que le pilote s‘était plaint peu avant d’une défaillance technique.

L’appareil venait de quitter la station balnéaire égyptienne de Charm el Cheikh et volait en direction de Saint-Pétersbourg en Russie. L’avion était un Airbus A 321 qui volait depuis 18 ans et qui était affrété par la compagnie russe Metrojet.

Le groupe État islamique en Egypte revendique avoir abattu l’avion et, même si la revendication n’est pas pour l’instant l’hypothèse retenue, les compagnies aériennes Air France et Lufthansa ont pris la décision de ne plus survoler la zone du drame jusqu‘à nouvel ordre.

Les corps des victimes commencent à être rapatriés vers Le Caire où Mohammed Shaikhibrahim, le correspondant d’Euronews, explique qu‘à ce stade de l’enquête la thèse de l’accident semble la plus probable.

“Selon les dernières informations la thèse d’une défaillance technique est la plus probable” dit-il. “Mais si pour l’instant, il n’y a aucune certitude et les réponses aux questions se trouvent encore à l’intérieur des boites noires.”

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

La Russie effondrée par la tragédie