DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'Airbus qui s'est écrasé samedi en Egypte s'est disloqué en vol à haute altitude


Egypte

L'Airbus qui s'est écrasé samedi en Egypte s'est disloqué en vol à haute altitude

L’avion s’est “disloqué dans les airs à haute altitude”… Au lendemain du crash de l’Airbus de la compagnie russe Metrojet dans le Sinaï égyptien, qui a fait 224 morts, le directeur du Comité intergouvernemental d’aviation (MAK) russe, Viktor Sorotchenko, a rendu public cet élément qui laisse cela dit encore beaucoup de place aux hypothèses. Par conséquent, aux spéculations. Il a d’ailleurs ajouté qu’il était “trop tôt pour en tirer des conclusions”. C’est aussi l’avis du président égyptien, Abdel Fattah al-Sissi.

“Dans ce type d’accidents, il faut laisser les experts travailler et ne pas tenter d’avancer de possibles causes, a déclaré al-Sissi. Parce que tout cela va prendre beaucoup de temps. Ce sont des sujets compliqués qui réclament l’utilisation de techniques sophistiquées et cela peut durer des mois. Aussi, nous ne devrions pas chercher à anticiper les raisons de l’accident pour ne pas porter atteinte à notre crédibilité.”

Au Caire, des Egyptiens ont témoigné de leur solidarité en déposant des fleurs devant l’ambassade de Russie, pays qui a connu samedi sa pire catastrophe aérienne. “Les Egyptiens adressent leurs condoléances à une population dont ils se sentent proches, précise le correspondant d’Euronews, Mohammed Shaikhibrahim. Les Russes constituent le gros du contingent de touristes à choisir leur pays comme première destination.”

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Birmanie : Aung San Suu Kyi met en garde contre les fraudes lors des législatives