DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Terreur au Proche-Orient : un Palestinien poignarde quatre Israéliens

Quatre Israéliens ont été blessés à coups de couteau aux alentours de Tel Aviv. Des assaillants palestiniens tués. Le cycle de la violence continue.

Vous lisez:

Terreur au Proche-Orient : un Palestinien poignarde quatre Israéliens

Taille du texte Aa Aa

L’angoisse grandit en Israël, ce lundi pas moins de quatre Israéliens ont été blessés dans des attaques au couteau.

Point of view

personne ne peut maintenir une guerre pour toujours

Une femme de 80 ans, victime au hasard dans la rue d’un jeune Palestinien de 19 ans. La scène se passe à Rishon LeZion, au sud de Tel-Aviv. Le jeune homme un peu plus tôt a poignardé une personne près d’un bus. Puis l’agresseur a trouvé refuge dans un magasin, où il a poignardé sa troisième victime. La police a arrêté ce jeune originaire de Hébron en Cisjordanie, lui évitant un lynchage des passants qui l’avaient attrapé.

Un autre Palestinien de 22 ans de Tulkarem, dans le nord de la Cisjordanie, a à son tour poignardé et gravement blessé un Israélien de 70 ans à Netanya, au nord de Tel-Aviv, avant d‘être “neutralisé” par les tirs d’un policier. On ne sait pas s’il a été tué.

En revanche, les soldats israéliens avaient abattu tôt dans la matinée un jeune Palestinien de 16 ans. Il avait tenté de poignarder un militaire à un point de passage entre la Cisjordanie et le nord d’Israël.

La tension était vive aussi à l’université Al-Quds à Abu Dis, en Cisjordanie. Des étudiants palestiniens retranchés ont jeté des pierres aux gardes-frontières, ces derniers ont tiré dans le campus.

Dans ce bruit assourdissant de balles, de pierres et de coups de couteaux, une voix se fait entendre, celle de l’ancien président israélien Shimon Peres : “Israël doit mettre en œuvre la solution de deux Etats pour lui-même. Il n’y a pas d’alternatives. L’alternative à deux Etats est une guerre continue et personne ne peut maintenir une guerre pour toujours “.