DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Plus de 20 000 personnes dans les rues de Bucarest pour dénoncer une corruption meurtrière

La corruption tue en Roumanie. C’est le message que sont venus scander hier soir plus de 20 000 manifestants dans les rues de Bucarest, à l’appel des

Vous lisez:

Plus de 20 000 personnes dans les rues de Bucarest pour dénoncer une corruption meurtrière

Taille du texte Aa Aa

La corruption tue en Roumanie. C’est le message que sont venus scander hier soir plus de 20 000 manifestants dans les rues de Bucarest, à l’appel des réseaux sociaux.

Point of view

Jusqu'à présent, la corruption nous volait notre argent, nous tuait lentement, sans qu'on s'en rende compte. Maintenant elle assassine en quelques secondes

Quatre jours après l’incendie d’une boite de nuit qui fonctionnait sans licence, ils réclament la démission du chef du gouvernement, mais aussi du maire du 4e arrondissement où se trouvait l‘établissement.

“Jusqu‘à présent, la corruption nous volait notre argent, nous tuait lentement, sans qu’on le réalise. Maintenant, elle assassine en quelques secondes (…). Le gouvernement devrait démissionner, pas seulement à cause de la tragédie, mais pour tout le mal qu’il a fait et continuera à faire. Seules deux club de Bucarest ont des licences. Nous sommes en danger et ils laissent faire.”

L’incendie de vendredi a fait 32 morts. Un bilan provisoire en raison de l‘état critique dans lequel se trouvent certains des 200 blessés. Parmi les victimes, Claudio Petre, dont les funérailles ont eu lieu hier à Bucarest. Ce photographe a reçu l’ordre du mérite à titre posthume pour avoir aidé d’autres personnes à sortir de la boîte de nuit.

Avec AFP