DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Scandale Volkswagen : après le diesel, l'essence en Europe


économie

Scandale Volkswagen : après le diesel, l'essence en Europe

La descente aux enfers se poursuit pour Volkswagen, vertement sanctionné en bourse ce mercredi au lendemain de nouvelles révélations sur ses moteurs à essence cette fois.

Le géant allemand de l’automobile a fait état mardi soir d’” irrégularités sur les émissions de dioxyde de carbone “ de 800.000 de ses véhicules diesel et essence en Europe.

Cinq semaines après avoir avoué le truquage à grande échelle des performances de ses moteurs diesel lors des tests antipollution, la firme de Wolfsburg a perdu plus de 40% de sa valeur en bourse.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

économie

Michelin annonce la fermeture de trois usines en Europe