DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Sommet à Bucarest en faveur de la présence renforcée de l’OTAN en Europe de l’Est

Vous lisez:

Sommet à Bucarest en faveur de la présence renforcée de l’OTAN en Europe de l’Est

Taille du texte Aa Aa

Les dirigeants de neuf pays d’Europe centrale et orientale et de la Baltique se sont réunis mercredi à Bucarest pour demander une présence accrue de l’OTAN dans la région. Co-présidée par les chefs de l’Etat roumain, Klaus Iohannis, et polonais, Andrzej Duda, cette réunion avait également pour but de préparer le prochain sommet de l’Alliance qui se tiendra à Varsovie en juillet 2016.

En faisant part, dans une déclaration commune, de leur “grave préoccupation” face à “la poursuite de l’attitude agressive” de la Russie, les participants de la réunion (les présidents de Bulgarie, Estonie, Hongrie, Lettonie, Lituanie, Pologne, Roumanie, Slovaquie, le président de la Chambre des députés tchèque, Jan Hamacek, et le secrétaire-général adjoint de l’OTAN , Alexander Vershbow) souhaitaient souligner l’urgence d’une adaptation stratégique de l’Alliance aux conditions actuelles de sécurité dans la région, y compris par la mise en place de bases permanentes.

« En raison de l’attitude agressive de la Russie en Ukraine, de l’annexion illégale de la Crimée, du soutien des rebelles dans l’est de l’Ukraine et des actions des troupes russes aux frontières de l’OTAN , qui portent atteinte à l’architecture européenne de sécurité, la responsabilité de la paix, de la stabilité et de la prospérité sur les territoires allant de la mer Noire à la Baltique s’est accrue”, ont-ils déclaré.

En plaidant pour un renforcement de la coopération entre l’OTAN et l’Union européenne, les chefs d’Etats de l’Europe centrale et orientale et de la Baltique ont également affirmé être prêts à augmenter leur budget de défense à 2% du PIB, recommandé par l’OTAN , et à soutenir sa « politique de la porte ouverte ».