DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Euronews à Lattaquié, fief de Bachar al-Assad


Syrie

Euronews à Lattaquié, fief de Bachar al-Assad

“Lattaquié pleure les victimes du bombardement qui a tué mardi des dizaines de personnes. Les autorités locales y voient une forme de représailles après les récentes avancées de l’armée syrienne”, explique notre envoyé spécial Denis Loctier.

Euronews s’est rendu dans ce fief du régime de Bachar al-Assad. Notre journaliste, ainsi qu'une cinquantaine d'autres également conviés, était encadré par des représentants des gouvernements russe et syrien. Le conflit se joue sur tous les fronts, y compris celui de la communication.

Le Kremlin, dont le projet de transition politique en Syrie a été rejeté hier par les occidentaux, n’a de cesse de rappeler qu’il lutte contre tous les groupes armés hostiles à Bachar el-Assad.

“Peu importe le nom du groupe qui nous a attaqués, pour nous, ce sont tous des terroristes. Ils sont tous liés à Al-Qaïda où à d’autres groupes terroristes sur le territoire syrien (…) et ils sont toujours aidés par la Turquie, les Occidentaux, mais aussi les pays du Golfe”, estime le gouverneur de Lattaquié Ibrahim Khodr Al-Salem.

Si Damas et son allié, Moscou, ne font pas de différence entre les multiples groupes d’insurgés, la coalition arabo-occidentale affirme, elle, appuyer les rebelles de l’Armée syrienne libre, la branche modérée de l’insurrection contre Bachar al-Assad.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Accord à l'ONU pour assurer le suivi des vols en temps réel partout dans le monde